DP-HIVER-2021-2022-PEISEY

Dossier de presse hiver 2021/2022 / Peisey-Vallandry 31 3. DÉCOUVRIR UNE VIE LOCALE AUTHENTIQUE Pour découvrir une vie locale authentique, il suffit de se balader à travers les villages de la destination. Il est fort possible de croiser Sylvain, agriculteur, sortir ses vaches des étables pour les faires pâturer au grand air, Vanessa ou Maryse, employées communales, fleurir les ruelles de Pei- sey-Vallandry, ou encore Maxime, charpentier, sur les toits en lauzes de magnifiques chalets. Le printemps est indé- niablement la meilleure saison pour vivre une expérience immersive et humaine dans les villages de Peisey-Vallandry. 4. FAIRE LE PLEIN D’ACTIVITÉS SPORTIVES La saison d’hiver est terminée, mais pas la pratique d’activi- tés sportives ! La neige étant toujours présente sur les som- mets, c’est une belle opportunité pour rechausser les skis pour une sortie ski de randonnée… même en mai ! Il sera également possible d’enfiler ses chaussures de randonnée et partir à la découverte des différents circuits pédestres du territoire. Les bords de l’Isère offrent de magnifiques ba- lades bucoliques tandis qu’en altitude, de splendides pro- menades entre neige, soleil et verdure seront à portée de main. Enfin, en cas de fortes chaleurs, il sera possible de plonger pour des activités aquatiques telles que le rafting ou l’hydrospeed à H2o au bord de l’Isère. De quoi garder la pêche ! 5. ASSISTER AU RÉVEIL DE LA NATURE Le printemps c’est la saison du renouveau de la nature. La faune et la flore s’éveillent sous les yeux ébahis des petits comme des plus grands. Partout sur le territoire de Pei- sey-Vallandry il est possible d’assister à l’éclosion de jolies fleurs de printemps telles que les tussilages jaunes, les ané- mones des neiges, les crocus violets et les fleurs de cou- cou jaunes qui se cueillent depuis des générations par les enfants du pays. C’est aussi le retour des oiseaux migra- teurs et du réveil des animaux hibernants. Les marmottes osent leur premières sorties de leur terrier et n’hésitent pas à siffler pour signaler leur présence. Les bouquetins se font plus présents sur le territoire et seront visibles de près aux alentours du refuge du Mont Pourri. C’est donc le moment de sortir l’appareil photo pour un selfie !

RkJQdWJsaXNoZXIy NTgyNjg1